10/11/2009

Nuit de feu

7 novembre: une journée d'automne avec son plafond bas, ses ribambelle de nuages, ses bourrasques venteuses mais aussi avec ses merveilleuses couleurs entre verts et ors. Ma compagne de sortie ayant renoncé à notre défi, je dois me faire violence pour partir à la quête de mon Graal photographique ! Un fidèle Damard sous le gros pull, une bonne veste coupe-vent, de bonnes chaussures et... me voilà partie vers Chevetogne où va se dérouler la cinquième Nuit du Feu.

Chevetogne1

Arrivée à destination vers 16 heures, je profite encore d'une bonne heure de balade dans les feuilles mortes. Tandis que sur le plateau les premiers braseros et autres réchauffoirs sont installés, je descends vers "le bout du monde"... La lumière décline... le ciel s'embrase... cris de canards par-dessus l'étang, découpe des arbres en ombres chinoises, reflets dorés sur les eaux calmes... quel magnifique spectacle, présage d'une soirée toute aussi magique.

Chevetogne2

18 heures: premières salves d'artifices au-dessus du plateau. De grandes torches taillées dans des troncs d'arbres s'embrasent indiquant aux promeneurs les chemins à suivre. Les enfants ont allumés leurs lanternes faites de potirons ciselés ou de pots de verres joliment décorés. Les premiers personnages fantastiques profitent de l'obscurité pour les effrayer... houhouhaaaaa.

Chevetogne3
Tentes & kiosques offrent leurs spécialités sucrées-salées aux plus gourmands: vin chaud, tartiflette, chiens chauds, pecket, amandes grillées... que l'on savoure autour d'un coin de feu en écoutant les histoires fantastiques du conteur. Plus loin, les silhouettes de la troupe de saltimbanques se découpent sur la façade éclairée du château... et viendront sans doute encore hanter nos prochains rêves. 

Chevetogne4
19h30 : nouvelle salve de tirs annoncant la suite du spectacle. Les Grenadiers entraînent le cortège qui s'enfonce dans la forêt. Chuchotements, balayages de torches, bruits étouffés des pas dans les feuilles... les mains se cherchent pour ne pas se perdre dans la nuit. Qui a peur du méchant loup, c'est pas nous, c'est pas nous!

Chevetogne5
Fin du parcours au bord de l'eau. De grands feux flottants illuminent la surface de l'étang. Sur la rive opposée, un dragon géant danse entre les arbres, emmenant les plus courageux au bout du monde! Il est tout doucement temps pour moi de replier bagages. Mon butin d'images en poche, je repars en me disant "Vivement l'année prochaine"!

Chevetogne6

 

14:41 Écrit par Monique dans Côté nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, spectacles |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.