23/02/2010

Plus Oultre, Toujours Mieux

Binche, Mardi-Gras. Arrivées vers 10h sur le lieu de notre nouvelle chasse photographique, nous nous apercevons vite que nous ne serons pas les seules... La Grand-Rue menant à la place de l'Hôtel de Ville est déjà noire de monde et il s'agira de jouer des coudes pour apercevoir un bonnet blanc par dessus les chapeaux fleuris de mimosa, gage de bonheur pour l'année à venir! Emportées par la foule, nous tentons de suivre les différentes sociétés de Gilles, Pierrots, Paysans, Arlequins qui se dirigent vers la Grand-Place, au son des tambours et pipeaux

Binche1

Binche2

C'est là que, les uns après les autres, les groupes accomplissent leur rondeau matinal devant l'Hôtel de Ville. Chacun se presse pour les apercevoir, voire oser franchir le cordon de sécurité afin de pénétrer au centre de la ronde... Les Gilles dansent en faisant claquer sur les pavés leurs sabots de bois et portent encore leur masque de cire (avec ou sans moustache) qu'ils ne quitteront qu'après s'être présenté aux autorités communales. Il est déjà 13 heures quand tout ce petit monde s'éparpille pour le repas de mi-journée.

Binche3

Vient alors pour nous un grand moment de solitude... et de froid glacial. Pendant plusieurs heures, nous restons postées le long du parcours balisé espérant avoir choisi l'endoit idéal pour voir défiler le fameux Cortège. 16 heures. Le soleil descend déjà derrière les toitures, l'ombre grandit sur les pavés... et lorsque les chapeaux à plumes arrivent enfin, il ne nous reste qu'un petit carré de lumière.

Binche4
C'est l'instant fatidique: celui de la
pluie d'oranges sanguines desquelles nous protégeons nos précieux boîtiers. Nous répliquons par un tir nourri de clichés pris à la volée, futurs souvenirs colorés d'une journée folklorique récemment entrée au patrimoine oral et immatériel de l'humanité. 

17 heures: frigorifiées mais contentes, c'est pour nous l'heure du retour. Sabots, grelots, clochettes & tambours rythmeront encore la nuit binchoise avec son Cortège aux Lumières. On se le promet, nous reviendrons l'année prochaine!

13:04 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : folklore, belgique |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.