22/06/2010

Saga Africa

Il y a cinquante ans, le 22 juin 1960, je quittais le Congo Belge en catastrophe... J'avais 3 ans à peine et il ne me reste malheureusement aucun souvenir de cette enfance africaine si ce n'est l'image du tarmac où nous avons dû attendre en plein soleil l'avion qui allait nous rapatrier, maman, mon frère & moi. Même si mon père en rêvait, nous n'y retournerons jamais... Indépendance, tcha tcha tcha.

Aujourd'hui, quelques souvenirs de cette tranche de vie décorent toujours ma maison: une malle de voyage, un pagne coloré, une amulette, un panier tressé... Le reste a été légué au Musée Colonial de Tervueren où je traîne volontiers le long des vitrines, carressant un utopique espoir de les retrouver.

Alors, quand au cinéma, on annonce 2 beaux films d'auteurs tourné sur ce continent, je ne peux m'empêcher de plonger dans la salle obscure pour me gaver d'images de nature sauvage et de désert brûlant.

Films

White Material. J'ai beaucoup aimé l'entêtement de cette femme qui - dans un pays en pleine déroute - ne veux pas lâcher sa plantation de café. Elle y laissera toutes ses illusions et plus encore...

Vents de sable, femmes de roc. Une caravane de femmes nomades traverse 1.500 kilomètres de sable nigérien pour aller cueillir les dattes qu'elles revendront dans leur village. Au gré des ces 4 mois de voyage, elles partagent leurs rêves d'une vie moderne et indépendante. Une belle leçon de courage.

21:30 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afrique, cinema |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.