04/09/2010

Dans l'antre de Vulcain

Etna1.jpg

Je vous l'avais annoncé, nous l'avons fait: crapahuter au sommet d'un volcan! Partis la veille pour traverser l'île, nous avions rendez-vous avec la bête nommée Etna vers 10h30 du matin, au refuge de Sapienza. 10h30, c'est aussi l'heure à laquelle les guides "certifiés de montagne" ayant jeté un oeil sur les prévisions météo autorisent ou non l'accès aux cratères fumants... Rapide checking chaussures-polaires-vestes-lunches avant d'emprunter un téléférique puis de drôles de shuttles lunaires qui nous rapprochent du terrain interdit aux randonneurs du dimanche... Avec nos 20 petits camarades de randonnée, nous passons donc fièrement la banderolle pour arpenter notre premier champ de lave...  froide, rassurez-vous. Il fait un temps superbe, hélàs vite rattrapé par les nuages côtiers. Cela se rafraîchit franchement et nous ne regrettons pas les vestes en goretex empruntées ce matin... 
Etna2.jpg
Deux heures et quelques 500 mètres de denivelés plus tard, nous atteignons le sommet. 3.430m d'altitude et 3°C au compteur! Brouillard le plus complet dans lequel je suis même prise d'un léger délire... Maman, j'ai peur... il est où ce p... de cratère, j'y vois plus rien, lunettes toutes embuées, chouuuuu t'es où? Petit test de vapeurs brûlantes au sortir des failles rocheuses. Grosses rafales de vent dégagant momentanément la vue sur l'abîme crachotant de non moins douces rafales de gaz sulfurique. Vous vous souvenez... les cours de chimio et son odeur d'oeuf pourri? Pareil, mais version géante! Toussotements & crachotements en pagaille! 
Etna3.jpg
Nous amorçons une étonnante et joyeuse descente, nos pieds rebondissants dans les granules de lave recouvrant le manteau neigeux du volcan. Arrêts fréquents pour vidange de godillots! L'altitude diminuant, le ciel s'ouvre nous laissant même apercevoir la mer.
Spectacle contrasté d'une végétation reprenant ses droits sur la cendre, camomilles & saponaires jouant leurs touches colorées sur fond de lave. Tableaux impressionnistes.

Etna4.jpg
Très belle après midi de balade autour des anciens cratères, et autres coulées de lave... ramassage de cailloux qui viendront s'ajouter aux pots de coquillages. 17 heures, vite encore une dernière petite photo avant de se quitter. Il fera déjà nuit noire à Trapani quand nous retrouverons nos plumes!

 

14:55 Écrit par Monique dans Côté vacances | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.