03/08/2011

Un sentier que nous n'oublierons pas!

Mardi 14 juin. Levés bien avant le soleil, nous voilà partis pour 7 heures de route avec notre petit déjeuner sur les genoux! Direction: le point de départ de notre trek. Le premier tiers du trajet est asphalté mais se transforme en piste caillouteuse plus ou moins praticable selon les passages de gros camions de chantier... A mi chemin, surprise: la route est soudainement fermée pour 2 heures... nos protestations auprès de la préposée au cordon rouge n'y changeant rien, nous nous installons dans l'épicerie locale où notre cuistot nous préparera notre repas. Trek_1.jpg

Arrivés à Huancacalle en milieu d'après midi, nous déposons nos sacs à l'auberge avant de partir pour une petite balade de mise en forme juqu'au site de Vitcos Rosaspata. La lumière de cette fin de journée illumine le flanc de la montagne découpée en pâturages aux formes circulaires plus ou moins grandes et accentue encore les contrastes entre verdure et murs de pierre. Nous redescendrons gentiment vers notre gîte tout en profitant de ce magnifique paysage. Extinction des lampes de poche vers 21h, chacun s'emballant de couvertures car dans l'embrasure de la fenêtre, il n'y a pas de carreau... brrrr. 

Trek_2.jpg

Mercredi 15 juin - J Trek 1. Willy, notre cuistot nous a gâté ce matin: crêpes farcies aux fruits nappées de chocolat! Bien nécessaires pour affronter la première grimpette de la journée: 30 minutes d'ascension par un escalier de pierres avant de déboucher sur le site de Nusta Hispana (3.050m). Nous y observerons quelques ibis sauvages, des colibris, un vol de perroquets... La flore n'est pas en reste: orchidées sauvages, sabots de vénus, bromélias...
La suite du parcours grimpe bien et j'expérimente avec bonheur mes tout nouveaux bâtons de marche. Aussitôt adoptés, ils ne me quitteront plus pendant ces 5 jours de trek! Le chemin serpente à flanc de montagne jusqu'au campement de midi, à 3.500m. Le tente du déjeuner y est déjà installée par l'équipe de muletiers qui nous avaient doublés dans la matinée. 

13h30, nouveau départ. Nous longeons toujours la vallée au fond de laquelle serpente une rivière. Au loin, j'apercois même quelques chevaux en liberté ou de grands oiseaux rapaces volant par-dessus les crêtes. 15h40, arrivée au col d'Azutina (3.900m). Les nuages commencent à s'accrocher aux sommets tandis que nous descendons vers notre premier campement de nuit (3.700m). Souper royal & nuit de marmottes!

Trek_3.jpg

Jeudi 16 juin - J Trek 2. Au matin, nous suivons un sentier muletier pour traverser une deuxième vallée et rejoindre la communauté de Raccachaca. Nous ne croisons toujours personne, comme si ce sentier nous était entièrement réservé. Et dire que quelques kilomètres plus à l'ouest, ils sont quelques 500 à se suivre à la queue leu leu... Notre "sentier inca oublié" porte bien son nom! Après le passage de la rivière, pause de 10h (3.700m). Montée vers 4.000 pour le dîner dans une ancienne vallée glaciaire et surtout glaciale! 

14 heures, nous repartons pour atteindre le point culminant de notre aventure: les 4.500m du col de Yamacocha. Le chemin en zig-zag monte inlassablement et je me fatigue beaucoup... Marc, Mireille et Jean-Charles sont déjà hors de ma vue tandis que je perds mon souffle et mon moral. La mule-balai me talonne... Mon chéri m'attendra plus loin pour me redonner du courage et c'est dans un mix de pluie, de grêle et de brouillard que nous franchirons le col main dans la main. Victoire! Au sommet du cairn, nous déposons chacun le caillou que nous avions ramassé pendant la montée. Un voeu, une photo souvenir et hop, en route avant d'être transformés en glaçons. Notre campement, installé au bord d'un petit lac de montagne à 4.400m d'altitude est glacial et humide. Aucun risque: cette nuit, nous resterons pratiquement tout habillés dans nos sacs, bonnets et gants compris! 

Trek_4.jpg

Vendredi 17 juin - J Trek 3. Malgré les -5°C, nous avons passé la nuit bien au chaud dans notre igloo. Vers 6h30, nous recevons notre premier maté de coca au pied de la tente. Déjeuner, empaquetage... le soleil pointe au travers des nuages quand nous démarrons la journée. A cette altitude, le paysage est minéral, les mousses et lichens presques oranges tant ils sont brûlés par le froid. Encore 2 cols de 4.400m à franchir avant d'atteindre la pause de midi.
Laissant derrière nous le glacier de Salkantay, nous dévalons la pente sur un sentier sinuant dans une forêt semi-tropicale. Arrivée vers 15h30 pour notre dernière nuit sous tente à Mutuypata (3.300m). Nous sommes installés dans une petite prairie; il fait plus chaud mais tout aussi humide et pour cause... il pleut!

Trek_5.jpg

Samedi 18 juin - J Trek 4. 7 heures du mat. Nous continuons à descendre à travers la forêt amazonienne haute dite 'El bosque Nublado". Au loin, on peut entendre le sifflement des toucans perchés dans les hauts arbres. Acajous, cèdres, bambous géants, fougères arborescentes... Plus loin, les premiers palmiers font leur apparition tandis que la température augmente. Nous descendons toujours... caféiers, avocatiers, fruits de la passion, bananiers.

Trek_6.jpg

Il pleut à grosses gouttes lorsque nous atteindrons la fin du sentier vers midi au petit village de Yanatile. La petite épicerie où Willy-le-cuistot nous attends nous servira de cantine. Dernier repas avant de saluer l'équipe des muletiers qui repartiront chez eux... en chemin inverse! 

Trek_7.jpg

Avec Percy & Willy, nous rejoignons Santa Teresa et l'auberge où nous passerons la nuit. Là, nous laissons nos sacs et enfilons nos maillots pour aller nous baigner aux bains thermaux du village. 15 minutes de bus collectif à travers le lit d'un énorme torrent de montagne pour atteindre les piscines construites au pied de la falaise. Après 4 jours de confort sommaire, quel délice de pouvoir plonger dans un eau de source jaillissant de la roche à 32°! DI-VIN !

Aguas-bains.jpg 

17:40 Écrit par Monique dans Côté vacances | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

WOW, ça c'est un bon article, que et nous vous laisse tout de suite cette remarque

Écrit par : cote france honduras | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.