20/10/2011

Allegro ma non troppo

Chapelle de Boendael, 14 octobre. Dans le cadre des soirées Cambristi - association des musiciens amateurs de musique de chambre dont mon chouchou fait partie - les membres qui le désirent ont l'occasion de présenter une oeuvre musicale de leur choix au public présent. Famille, amis et autres connaissances ont donc rendez-vous dans l'ancienne chapelle désacralisée pour y passer une soirée culturelle et entièrement gratuite. Profitons de l'aubaine!

Boendael.jpg

C'est ainsi qu'après le passage d'un tout jeune quatuor féminin, mon homme et son ami Fabian ont pu nous régaler d'une sonate pour alto (l'homme) et piano (l'ami) composée par Bohuslav Martinu, compositeur tchèque jusque-là inconnu à mon dictionnaire des célébrités. Je l'avais entendu répéter longuement, ne comprenant pas très bien où toutes ces notes allaient nous mener... Mais là... enfin... tout s'éclaire! L'accompagnement du piano vient répondre aux notes savamment distillées par l'instrument à cordes et mes oreilles de béotienne peuvent apprécier une partition certes difficile mais harmonieuse. Applaudissements nourris du public enchanté!

19:28 Écrit par Monique dans Côté musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.