23/10/2011

Un cocu magnifique

Le samedi qui précède le 3e dimanche d'octobre, Soignies fête avec entrain la Simpélourd!
La Simpélourd? Drôle de nom que celui-là... Il devrait son origine à un épisode conjugal ayant fait jaser toute la cité au 18e siècle, plusieurs versions de cette histoire circulant encore aujourd'hui dans les rues sonégiennes. Femme volage, mari trompé, railleries, vengeance... je vous invite à découvrir toutes les coulisses de ce folklore sur http://simpelourd.skynetblogs.be

Simpelourd_1.jpg

Lorsque je débarque en fin d'après-midi les rues sont déjà bien dégagées pour laisser place au futur cortège semi-carnavalesque. Quelques gilles et pierrots rouges précédés de fanfares se dirigent vers la gare où un sonégien grimé et habillé pour l'occasion sera accueilli en début de soirée par les autorités locales et autres faux notables de la ville. Il grimpera ensuite dans sa belle auto décapotable, distribuant des poignées de carabibis à la foule de riverains.

Simpelourd_2.jpg

Hélàs pour mon reportage, il est déjà 20h quand mon estomac - et celui de mon homme m'attendant au coin du feu - se rappellent à mon bon souvenir... Je quitte la ville, laissant le cortège derrière moi. Je reviendrai sans doute l'année prochaine pour découvrir la suite des festivités et déguster une tarte à prones, devenue la spécialité de cette ducasse walonne.

12:51 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.