08/08/2012

Les nuages comme oreiller

Qui ne rêverait pas de dormir bien au chaud au sommet d'une montagne pour observer les étoiles? Sachant que nous allions circuler dans la région, mon chéri avait pris ce rendez-vous bien avant notre départ. Nous allons donc passer une soirée et une nuit inoubliables à l'Observatoire de Pic du Midi. Dépassant les brouillards qui s'étaient amoncelés dans la vallée, notre téléphérique nous à déposé fin d'après-midi au dessus d'une mer de nuages à 360°.Pic_9.jpgAprès l'apéro de bienvenue, installation rapide dans notre petite chambrette pour enfiler pantalons chauds, bottines, bonnets et moufles d'hiver! Il s'agit de résister aux vents & températures glaciales qui séviront sur la terrasse durant toute la nuit. 20h30, coucher du soleil. Le spectacle est grandiose: perchés à 2877m, nous admirons le ciel qui s'embrase avant d'atteindre l'obscurité totale. Nous descendons dîner avec nos compagnons lorsque qu'apparaissent les tous premiers scintillements...Pic_10.jpg22h30. L'estomac bien rempli, nous voilà prêts à réviser nos leçons d'astronomie. Planètes, étoiles, constellations, nébuleuses... Grâce à son pointeur laser, notre guide nous ré-explique la carte du ciel en passant les figures visibles en revue: le cygne, l'aigle, le dauphin... Puis direction de la coupole Charvin et de son télescope 400mm pour une première salve d'observation: Saturne et ses anneaux! Sur la terrasse, d'autres instruments sont installés pendant que nous guettons l'apparition des étoiles filantes.Pic_12.jpg05h30. Malgré que certains se soient couchés bien tard, tout le monde est au rendez-vous pour le lever du soleil. Aussi spectaculaire que son coucher, l'astre solaire grimpe doucement au-dessus de l'horizon pour illuminer à nouveau la mer de nuages d'où émergent les montagnes.Pic_11.jpgPic_13.jpg9h30. Accompagnés de notre animateur, nous visitons encore les installations techniques actuelles. Sous la grande coupole, l'ancien téléscope Bernard Lyot est toujours en activité, plusieurs missions de recherche remplissant son agenda. Abrité sous un autre dôme, le CLIMSO, un coronographe permettant d'observer les éruptions solaires est, quant à lui, surveillé 24h sur 24 par une équipe de bénévoles férus d'astronomie - les résultats de leurs observations étant d'ailleurs utilisées régulièrement par la NASA! Malheureusement, afin de ne pas trop les distraire, nous devons quitter les lieux à regrets... et redescendre de notre petit nuage!

17:16 Écrit par Monique dans Côté vacances | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.