14/08/2012

Le peuple de l'herbe

Comme chaque année, les 2 mois d'été nous proposent une kyrielle de festivals musicaux à ne plus savoir où donner de la tête ni des oreilles. De plus en plus grand, de plus en plus commerciaux, de plus en plus bruyants. On dit d'Esperanzah qu'il est plus familial, plus convivial et multi-culturel... Vu que tout ça se passe en plein air et que notre météo nationale est restée bien capricieuse ces derniers jours, nous nous décidons en dernière minute avant de rejoindre l'Abbaye de Floreffe en milieu d'après-midi. Quelques 38 euros par personne tout de même... bouchons d'oreilles et bracelet de contrôle compris, ouf! 

2 scènes principales se partagent le programme, côté cour pour les plus djeunes, côté jardin pour les plus cooools. Entre les deux: un souk, une place des possibles, un village de la justice climatique...Esperanzah_1.jpgPremier concert sur la pelouse du haut, nous écoutons l'artiste angolais Bonga, parrain du blues africain et dont la voix éraillée nous fait frissonner. Savourant nos bières à 3 crédals (monnaie temporaire locale), nous observons la tribu des militants écolos et autres grungies qui nous entoure. Tresses, tatouages, pantalons larges, chemises fleuries... et effluves diverses chatouillant nos narines... ;-))Esperanzah_2.jpgAprès avoir chanté pour le climat, écouté les revendications pour le développement durable et promis de réduire notre empreinte écologique, nous calmons nos estomacs au village des saveurs du monde installés sous des palettes recyclées. Assiette éthiopienne, couscous oriental, wok de légumes... tous les produits sont certifiés artisanaux et issus du commerce équitable!

Nous digérerons ensuite, allongés dans le gazon, profitant des mélopées arabisantes du groupe algérien El Gusto. 15 musiciens juifs et musulmans sur scène pour un blues de la Casbah imprégné de chants berbères, andalous et religieux. Nous nous laissons gentiment bercer sous le grand ciel étoilé...

08/08/2012

Les nuages comme oreiller

Qui ne rêverait pas de dormir bien au chaud au sommet d'une montagne pour observer les étoiles? Sachant que nous allions circuler dans la région, mon chéri avait pris ce rendez-vous bien avant notre départ. Nous allons donc passer une soirée et une nuit inoubliables à l'Observatoire de Pic du Midi. Dépassant les brouillards qui s'étaient amoncelés dans la vallée, notre téléphérique nous à déposé fin d'après-midi au dessus d'une mer de nuages à 360°.Pic_9.jpgAprès l'apéro de bienvenue, installation rapide dans notre petite chambrette pour enfiler pantalons chauds, bottines, bonnets et moufles d'hiver! Il s'agit de résister aux vents & températures glaciales qui séviront sur la terrasse durant toute la nuit. 20h30, coucher du soleil. Le spectacle est grandiose: perchés à 2877m, nous admirons le ciel qui s'embrase avant d'atteindre l'obscurité totale. Nous descendons dîner avec nos compagnons lorsque qu'apparaissent les tous premiers scintillements...Pic_10.jpg22h30. L'estomac bien rempli, nous voilà prêts à réviser nos leçons d'astronomie. Planètes, étoiles, constellations, nébuleuses... Grâce à son pointeur laser, notre guide nous ré-explique la carte du ciel en passant les figures visibles en revue: le cygne, l'aigle, le dauphin... Puis direction de la coupole Charvin et de son télescope 400mm pour une première salve d'observation: Saturne et ses anneaux! Sur la terrasse, d'autres instruments sont installés pendant que nous guettons l'apparition des étoiles filantes.Pic_12.jpg05h30. Malgré que certains se soient couchés bien tard, tout le monde est au rendez-vous pour le lever du soleil. Aussi spectaculaire que son coucher, l'astre solaire grimpe doucement au-dessus de l'horizon pour illuminer à nouveau la mer de nuages d'où émergent les montagnes.Pic_11.jpgPic_13.jpg9h30. Accompagnés de notre animateur, nous visitons encore les installations techniques actuelles. Sous la grande coupole, l'ancien téléscope Bernard Lyot est toujours en activité, plusieurs missions de recherche remplissant son agenda. Abrité sous un autre dôme, le CLIMSO, un coronographe permettant d'observer les éruptions solaires est, quant à lui, surveillé 24h sur 24 par une équipe de bénévoles férus d'astronomie - les résultats de leurs observations étant d'ailleurs utilisées régulièrement par la NASA! Malheureusement, afin de ne pas trop les distraire, nous devons quitter les lieux à regrets... et redescendre de notre petit nuage!

17:16 Écrit par Monique dans Côté vacances | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/08/2012

Remparts, vignes, cigales et cie

Juillet 2012: nous prenons la direction du Languedoc pour 10 jours de congé. Premier arrêt: Montpellier et son festival de musique annuel. Jolie promenade entre les ruelles étroites de l'écusson, gourmandises du soir en terrasse, concert classique indoor, concert jazzy outdoor... détente totale sous les platanes!July2012_1.jpgJuly2012_2.jpgJuly2012_3.jpgA l'ouest, nos excursions nous entraînent vers les valeurs sûres des environs: cirque de Navacelle, abbaye de Falmagne, grotte des Demoiselles, quartier historique de Pézenas... crrr crrr crrr, zzz zzz, zzz... On flâne, on traîne, on profite... des rayons du soleil et des multiples saveurs du rosé!July2012_4.jpgA l'est, derrière les salins, nous visitons l'ancienne cité d'Aigues-Mortes. Crénaux, merlons, assommoir, barbacane, hourds ou courtines... nous y apprendrons tout sur la construction fortifiée. L'esprit saoûlé d'informations, nous rejoignons la magnifique plage de l'Espiguette. Cachée derrière un mur de dunes préservées, le sable fin y est brûlant et la mer bien fraîche! Un véritable paradis pour ceux qui veulent pouvoir étaler leurs serviettes sur plus d'1m2. 

July2012_5.jpgJuly2012_6.jpgPlus loin, nous visiterons également le site archéologique de l'oppidum d'Enserune. Entre garrigue et maquis, perché sur une colline dominant la plaine, il nous permet d'admirer la superbe mosaïque de champs cultivés dessinant un soleil autour d'un ancien étang. Magique.

Nous croisons encore le canal du Midi avant de partir un peu plus à l'ouest... en Pays Cathare où Dame Carcasse nous attend pour nous faire visiter sa cité fortifiée. Le soleil décline sur les champs de tournesols, la journée prend fin... Petit cassoulet sur la place du village et nous nous écroulons dans la chambre mauve de notre "château" d'hôte de Villeneuve à Montolieu! 

July2012_7.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivés au pied des Pyrénées, une petite randonnée s'impose après nos excès de bonne chère! Renseignements pris auprès de l'office de tourisme du coin, nous grimpons gentiment le long d'un sentier du GR10 passant par là pour atteindre l'étang d'Izourt et son barrage hydroélectrique. Pique-nique tranquille les pieds dans l'herbe en admirant la variété de fleurs sauvages poussant entre les rochers: orchidées, oeillets, gueule-de-loup, digitales, gentianes... A la descente, mon gros objectif sur le ventre, je prends vite du retard. Oh, la belle mauve, oh la belle bleue... attends-moi, chouchouuu... 

france

17:16 Écrit par Monique dans Côté vacances | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france |  Facebook |

Ariane...

Ariane, c'est le nom du groupe d'imprimeurs chez qui nous réalisons une grande partie des travaux graphiques de Double-ID ...un prénom qui m'évoque celui de la célèbre princesse crétoise qui aida Thésée à s'échapper d'un labyrinthe grâce au fil qu'il a pu dérouler derrière lui pour retrouver son chemin. 

A l'occasion de la visite de leurs ateliers, notre fil rouge nous permettra de comprendre toutes les arcanes de la production en suivant le chemin que prennent nos fichiers d'impression. Flashage, BAT, épreuves, impression, pelliculage, découpe, contre-collage, mise sous film... les différents travaux passent de mains en mains avant de nous être livrés pico bello!Ariane.jpg

15:27 Écrit par Monique dans Carnet du jour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : girl at work |  Facebook |

日本料理

3 générations se retrouvent pour une soirée gustative japonaise: la doyenne - Maman - pour qui tempura et yakitori sont de jolis mots à placer sur la grille du scrabble, la tantine - bibi - qui traverserait tout Bruxelles à plat ventre pour dévorer un plateau de sashimis et la plus jeune - Axelle - fraîchement débarquée de NY et pour qui les makis sont quasi quotidiens...

Mitsui.jpg

Petit potage miso accompagné de fritures de légumes en entrée, quelques brochettes de poulet caramélisées et toute une jonque de poissons crus en plat... de quoi étonner le palais des unes et ravir l'appétit de l'autre !

14:18 Écrit par Monique dans Côté city | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/08/2012

MIO

Printemps 2012, je m'envole vers le sud de la France avec ma collègue Emi. Dans nos bagages, les derniers folders fraîchement imprimés pour l'installation des bureaux Double-ID à Montpellier. Conjugée avec l'inauguration du M I O, et le vernissage d'un artiste peintre présenté dans les locaux, la soirée a été imaginée dans ses moindres détails et ce jusqu'à la couleur de nos tenues & des petits fours !Mio_1.jpgMio_2.jpg

Discours, applaudissements, champagne, félicitations, bavardages...  et le nouveau site web s'ouvre aux premières visites de nos futurs clients. 1 Clic, 2 clics, 3 clics... A voir sur: http://www.mio-offices.com/ & http://www.double-id.com/

10:33 Écrit par Monique dans Carnet du jour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : girl at work |  Facebook |