30/09/2012

Madeleine de Proust

Cette journée ensoleillée de septembre nous pousse - maman & moi - en dehors de Bruxelles, en direction du brabant flamand, là où nous avons laissé une partie de nos souvenirs. En réalité, nous partons à la recherche de la petite maison de vacances construite juste avant guerre par mes grands parents paternels pour pouvoir y aérer leurs 4 enfants pendant les WE. Nous avons encore en mémoire le nom de la rue et, oooh miracle, mon GPS aussi! 

Empruntant la Jachthoornlaan, les images nous reviennent. Tu te souviens... les allées de sable, la boîte postale rouge, les clôtures de béton ajourés, l'odeur acidulée des pommes de pin... et au bout du chemin, oui, elle est encore là! Toujours pareille au bout de l'allée carrossable. Remorques, tuiles & brouettes éparpillés dans le jardin témoignent que sa rénovation en cours engendrera sûrement pleins de beaux souvenirs pour les nouveaux propriétaires!

Rijmenam.jpg

Avant de rentrer, nous cherchons encore l'établissement où nous allions souvent prendre notre goûter le dimanche mais il a depuis disparu sous les grues d'un promoteur immobilier. Snif!
Tant pis, nous irons boire notre bière sur la Grand Place de Malines où d'autres madeleines nous attendent... le marché aux anguilles, la place des bailles de fer, la brasserie den Beer...

12:11 Écrit par Monique dans Carnet du jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.