22/01/2013

Le sable des pharaons

Indulgent(e)s, vous l'avez été! Voici bientôt 8 semaines que nous sommes rentrés et, entre festivités de fin d'année et prise en main 2013, le temps la filé sans que j'en trouve pour vous. Shame on me... Voici donc en chronique & images le récit de notre escapade égyptienne.

Après quelques heures de vol effectuées en fin de journée et un trajet nocturne assez stressant sur le périphérique bondé du Caire, le minibus de notre correspondant local nous dépose à notre hôtel vers minuit. Vu son état, l'établissement aux quatres étoiles a dû connaître des jours meilleurs et - avant de prendre possession de notre chambre - notre curiosité nous pousse à aller boire un premier verre sur la terrasse "on-the-roof"... mais une bière chaude sans alcool & des klaxons tonitruants auront vite raison de nous! C'est au tout petit matin, réveillés par les clameurs des prières s'élevant au-dessus de la ville, que nous découvrirons la vue qu'elle nous offre sur le plateau de Gyseh: Kheops, Kephren et Mykerinos au lever du soleil ! 

Egypt_1.jpg Après une incontournable et rapide visite du site mythique en forme de course poursuite - qui fuyant désespérément les vendeurs ambulants, qui cherchant à retrouver une belle-soeur égarée... - nous remontons dans le minibus qui doit nous emmener au Grand Désert Blanc.
300 km de route tout de même pendant laquelle nous aurons bien le temps de faire connaissance avec notre groupe 
: Sammeh (notre guide), Françoise & Jean-Pierre, Simone, Michèle & Michèle, Marie-Claire, Mieke et Aurélie. C'est au clair de lune que nous dépassons les premières dunes de sable derrière lesquelles nous montons notre bivouac à la lampe frontale devinant à peine le paysage dans lequel nous nous trouvons... la surprise sera pour le réveil!
Egypt_2.jpgEgypt_3.jpg Déjà 7h... nous émergeons dessous nos toiles. Petit-déjeuner dans le sable et brin de toilette-lingettes avant d'entamer cette première journée de trek. Nous découvrons d'immenses étendues de sable doré bordées de blocs de calcaire blanc et de grès. Quelques cailloux de basalte noir affleurent du sol, végétation zéro, un papillon sorti de nulle-part, une sauterelle déguisée en caillou, une trace de scarabée... Ici, la vie se fait bien discrète et minérale!Egypt_4.jpgEgypt_5.jpgEgypt_6.jpg

Chaque nouvelle journée nous réserve d'autres paysages. Tantôt nous circulons entre d'énormes meringues de pierre posées sur le sable, tantôt nous apercevons au loin une fusée martienne semblant attendre notre retour d'exploration... nous n'avons qu'à nous baisser pour ramasser coquillages fossiles ou morceaux d'albâtre émergeant aux crêtes des dunes. A la mi-journée, nous rejoignons notre jeep intendance qui nous prépare notre pique-nique à l'ombre des rochers: salade baladi, légumes grillés, fromage et galettes de pain. Puis sieste tranquille pour tout le monde, photos, croquis, bavardages... 

Vers 15 heures, notre migration reprend... nos ombres s'allongent sur le sable tandis que nos foulées se font de plus en plus courtes... les plus courageux grimperont encore en haut des dunes pour admirer le coucher de soleil sur cette immensité avant de rejoindre le bivouac du soir. Nous nous regroupons alors autour du feu en observant les petits fennecs rôdant à distance, alléchés par l'odeur du poulet grillé... les étoiles scintillent sous la voûte céleste... Quelle magnifique expérience!Egypt_7.jpg

Commentaires

Je vous applaudis pour votre critique. c'est un vrai charge d'écriture. Développez .

Écrit par : auto ecole paris 17 | 19/07/2014

Les commentaires sont fermés.