14/08/2012

Le peuple de l'herbe

Comme chaque année, les 2 mois d'été nous proposent une kyrielle de festivals musicaux à ne plus savoir où donner de la tête ni des oreilles. De plus en plus grand, de plus en plus commerciaux, de plus en plus bruyants. On dit d'Esperanzah qu'il est plus familial, plus convivial et multi-culturel... Vu que tout ça se passe en plein air et que notre météo nationale est restée bien capricieuse ces derniers jours, nous nous décidons en dernière minute avant de rejoindre l'Abbaye de Floreffe en milieu d'après-midi. Quelques 38 euros par personne tout de même... bouchons d'oreilles et bracelet de contrôle compris, ouf! 

2 scènes principales se partagent le programme, côté cour pour les plus djeunes, côté jardin pour les plus cooools. Entre les deux: un souk, une place des possibles, un village de la justice climatique...Esperanzah_1.jpgPremier concert sur la pelouse du haut, nous écoutons l'artiste angolais Bonga, parrain du blues africain et dont la voix éraillée nous fait frissonner. Savourant nos bières à 3 crédals (monnaie temporaire locale), nous observons la tribu des militants écolos et autres grungies qui nous entoure. Tresses, tatouages, pantalons larges, chemises fleuries... et effluves diverses chatouillant nos narines... ;-))Esperanzah_2.jpgAprès avoir chanté pour le climat, écouté les revendications pour le développement durable et promis de réduire notre empreinte écologique, nous calmons nos estomacs au village des saveurs du monde installés sous des palettes recyclées. Assiette éthiopienne, couscous oriental, wok de légumes... tous les produits sont certifiés artisanaux et issus du commerce équitable!

Nous digérerons ensuite, allongés dans le gazon, profitant des mélopées arabisantes du groupe algérien El Gusto. 15 musiciens juifs et musulmans sur scène pour un blues de la Casbah imprégné de chants berbères, andalous et religieux. Nous nous laissons gentiment bercer sous le grand ciel étoilé...

17/01/2012

Du goudron et des plumes...

...drôle de nom pour un spectacle burlesque imaginé par une compagnie au nom tout aussi improbable, le MPTA: les Mains, les Pieds et la Tête Aussi. 75 minutes d'acrobaties virtuoses sur une plateforme mobile car suspendue au dessus de la scène! Ile minuscule, radeau à la dérive, vaisseau fantastique... chaque spectateur peut donner libre cours à son imagination d'autant que les comédiens s'en donnent à coeur joie. Par-dessus, par-dessous... ils se jouent de l'espace et de l'équilibre. Et malgré cette impression d'une totale liberté, chaque déplacement est pourtant parfaitement maîtrisé, les 5 personnages virevoltant au-long d'une chorégraphie rythmée et téléscopante.Goudron.jpgVisuellement fort et théatral, ce cirque-là est de ceux qui nous emmènent en voyage. Si cette troupe passe par vos villages, sans hésiter, préparez vos valises !

17:58 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/10/2011

Un cocu magnifique

Le samedi qui précède le 3e dimanche d'octobre, Soignies fête avec entrain la Simpélourd!
La Simpélourd? Drôle de nom que celui-là... Il devrait son origine à un épisode conjugal ayant fait jaser toute la cité au 18e siècle, plusieurs versions de cette histoire circulant encore aujourd'hui dans les rues sonégiennes. Femme volage, mari trompé, railleries, vengeance... je vous invite à découvrir toutes les coulisses de ce folklore sur http://simpelourd.skynetblogs.be

Simpelourd_1.jpg

Lorsque je débarque en fin d'après-midi les rues sont déjà bien dégagées pour laisser place au futur cortège semi-carnavalesque. Quelques gilles et pierrots rouges précédés de fanfares se dirigent vers la gare où un sonégien grimé et habillé pour l'occasion sera accueilli en début de soirée par les autorités locales et autres faux notables de la ville. Il grimpera ensuite dans sa belle auto décapotable, distribuant des poignées de carabibis à la foule de riverains.

Simpelourd_2.jpg

Hélàs pour mon reportage, il est déjà 20h quand mon estomac - et celui de mon homme m'attendant au coin du feu - se rappellent à mon bon souvenir... Je quitte la ville, laissant le cortège derrière moi. Je reviendrai sans doute l'année prochaine pour découvrir la suite des festivités et déguster une tarte à prones, devenue la spécialité de cette ducasse walonne.

12:51 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique |  Facebook |

09/10/2011

39, 40, 41

Cette année, pour son anniversaire, nous avons invité maman à La Monnaie écouter les dernières symphonies de son compositeur préféré: Wolfgang Amadeus Mozart. D'autant que l'édifice où elle n'a plus mis les pieds depuis plus de 30 ans a été magnifiquement rénové. Dorures, velours et lumières scintillantes participent à l'éclat de cette soirée musicale. Comme les quelques bulles de champagne prises à l'entr'acte dans le magnifique foyer du théâtre ? ;-) 

Mozart.jpg

22/06/2010

Saga Africa

Il y a cinquante ans, le 22 juin 1960, je quittais le Congo Belge en catastrophe... J'avais 3 ans à peine et il ne me reste malheureusement aucun souvenir de cette enfance africaine si ce n'est l'image du tarmac où nous avons dû attendre en plein soleil l'avion qui allait nous rapatrier, maman, mon frère & moi. Même si mon père en rêvait, nous n'y retournerons jamais... Indépendance, tcha tcha tcha.

Aujourd'hui, quelques souvenirs de cette tranche de vie décorent toujours ma maison: une malle de voyage, un pagne coloré, une amulette, un panier tressé... Le reste a été légué au Musée Colonial de Tervueren où je traîne volontiers le long des vitrines, carressant un utopique espoir de les retrouver.

Alors, quand au cinéma, on annonce 2 beaux films d'auteurs tourné sur ce continent, je ne peux m'empêcher de plonger dans la salle obscure pour me gaver d'images de nature sauvage et de désert brûlant.

Films

White Material. J'ai beaucoup aimé l'entêtement de cette femme qui - dans un pays en pleine déroute - ne veux pas lâcher sa plantation de café. Elle y laissera toutes ses illusions et plus encore...

Vents de sable, femmes de roc. Une caravane de femmes nomades traverse 1.500 kilomètres de sable nigérien pour aller cueillir les dattes qu'elles revendront dans leur village. Au gré des ces 4 mois de voyage, elles partagent leurs rêves d'une vie moderne et indépendante. Une belle leçon de courage.

21:30 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afrique, cinema |  Facebook |

30/05/2010

4 éléments, 7 visions

J-4, ma tension monte d'un cran. Je m'explique. Inscrite à un atelier de photo numérique en octobre dernier, j'explore le thème choisi par notre coach Thomas - Air, Terre, Feu, Eau - en vue de monter une petite exposition avec mes "copains de classe" Bernadette, Céline, BatHen, Kamila, Stéphane & Gabrielle. 7 rescapés tenaces d'une classe qui fut bien plus nombreuse à la rentrée !

Après une année de recherche autour du thème, voici enfin notre objectif atteint: notre exposition est en train de se boucler, les flyers sont distribués, famille, collègues et amis sont prévenus... Chacun(e)s d'entre-nous pourra alors dévoiler le pourquoi & le comment de ses folles sorties. Qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente...

Alors, cher lecteurs, soyez aussi les bienvenus, vous qui avez parfois du parfois patienter lors de mes longues absences bloguiennes. Venez apprécier de vos propres yeux le résultat de nos chemins photographiques lors du vernissage de ce jeudi 3 juin ou plus simplement au long des 3 jours d'ouverture. Fameux temps d'exposition, non? ;-)

4-elements-flyer-web

PhotoGallery, 10 galerie de la Reine, 1000 Bruxelles
Vernissage le jeudi 3 juin à partir de 18 heures.
Exposition les vendredi 4 et samedi 5 juin de 13 heures à 20 heures,
dimanche 6 juin de 13 heures à 18 heures.

11:35 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bruxelles |  Facebook |

23/02/2010

Plus Oultre, Toujours Mieux

Binche, Mardi-Gras. Arrivées vers 10h sur le lieu de notre nouvelle chasse photographique, nous nous apercevons vite que nous ne serons pas les seules... La Grand-Rue menant à la place de l'Hôtel de Ville est déjà noire de monde et il s'agira de jouer des coudes pour apercevoir un bonnet blanc par dessus les chapeaux fleuris de mimosa, gage de bonheur pour l'année à venir! Emportées par la foule, nous tentons de suivre les différentes sociétés de Gilles, Pierrots, Paysans, Arlequins qui se dirigent vers la Grand-Place, au son des tambours et pipeaux

Binche1

Binche2

C'est là que, les uns après les autres, les groupes accomplissent leur rondeau matinal devant l'Hôtel de Ville. Chacun se presse pour les apercevoir, voire oser franchir le cordon de sécurité afin de pénétrer au centre de la ronde... Les Gilles dansent en faisant claquer sur les pavés leurs sabots de bois et portent encore leur masque de cire (avec ou sans moustache) qu'ils ne quitteront qu'après s'être présenté aux autorités communales. Il est déjà 13 heures quand tout ce petit monde s'éparpille pour le repas de mi-journée.

Binche3

Vient alors pour nous un grand moment de solitude... et de froid glacial. Pendant plusieurs heures, nous restons postées le long du parcours balisé espérant avoir choisi l'endoit idéal pour voir défiler le fameux Cortège. 16 heures. Le soleil descend déjà derrière les toitures, l'ombre grandit sur les pavés... et lorsque les chapeaux à plumes arrivent enfin, il ne nous reste qu'un petit carré de lumière.

Binche4
C'est l'instant fatidique: celui de la
pluie d'oranges sanguines desquelles nous protégeons nos précieux boîtiers. Nous répliquons par un tir nourri de clichés pris à la volée, futurs souvenirs colorés d'une journée folklorique récemment entrée au patrimoine oral et immatériel de l'humanité. 

17 heures: frigorifiées mais contentes, c'est pour nous l'heure du retour. Sabots, grelots, clochettes & tambours rythmeront encore la nuit binchoise avec son Cortège aux Lumières. On se le promet, nous reviendrons l'année prochaine!

13:04 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : folklore, belgique |  Facebook |

22/02/2010

Kölle Alaaf!

Dimanche 14 février, j'abandonne mon homme! Je pars en WE photographique avec mon amie Martine. En première partie de programme: les festivités du carnaval de Cologne et plus particulièrement celle du lundi des roses, le "Rosenmontag". Parties en train la veille au soir, nous profiterons d'une nuit 4 étoiles et serons sur le pied de guerre - fraîches et disposes - dès potrominet.

Koln1

9 heures du matin. Lorsque nous quittons notre hôtel, la ville nous semble morte... rues désespéremment vides, magasins fermés, circulation inexistante... ??? C'est vrai qu'il fait un froid de canard, à ne mettre ni un clown, ni une majorette dehors! Et pourtant...

Il ne nous faudra pas longtemps pour croiser cowboys, fée clochette, blanche-neige ou grand lapin, tout ce petit monde convergeant vers les avenues bordant l'intinéraire du fameux cortège carnavalesque. Ici, du plus jeune au plus ancien, la population entière sort déguisée, sans aucun complexe! Kölle Alaaf! Vive Cologne!

Koln5

10h. Nous nous dénichons un coin de trottoir photographiquement stratégique, nous calons nos chaufferettes magiques au fond de nos bottes: pour nous, le défilé peut commencer. Avec tambours et trompettes, nous ne serons pas décues! Les fanfares s'enchaînent, aux uniformes de toutes les couleurs précédant les chars duquel pleuvent littéralement des pluies de chocolats et bonbons! Ka-me-lle! Ka-me-lle! cri de guerre des grands comme des petits récoltant un précieux butin dans leurs grandes sacoches.

Koln2

Koln7

Koln3

Koln4

Koln6

Fin d'après midi, entre deux rafales de clichés, nous attrapons encore au vol une rose, une tulipe, une orchidée, voire une tablette entière de chocolat! Mais nous attendrons sagement notre retour en train pour attaquer notre moisson de friandises.

Rentrées à Bruxelles, une nuit de sommeil réparatrice nous sera bien nécessaire: le lendemain, nous avons prévu Mardi-Gras à Binche. A nous les Gilles, les plumes et les oranges!

00:02 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : folklore |  Facebook |

28/12/2009

Moi aussi, je veux mon avatar

Ok, c'est LE buzz de fin d'année mais je n'ai pas boudé mon plaisir et accepté sans hésitation la proposition ciné de mon amie Martine: chausser des lunettes 3D en tentant de ne pas manger les popcorns de mon voisin. Rendez-vous ce dimanche. No problemo, les tickets sont commandés... mais les places de parking disponibles inversément proportionnelles aux cinéphiles en tous genres qui se bousculent au portillon!

Avatar

Après s'être affublées de nos binocles, la projection commence. J'avoue que mes premières secondes de voyage dans la troisième dimension sont un peu déconcertantes: vais-je vomir ma tranche de bûche tout de suite ou sagement attendre l'entr'acte? Je déglutit ma dernière tacos au fromage, rince le tout à coup de soda sucré et me cale au fond de mon club. Moi qui adore la science fiction, je n'ai pas l'intention de louper ma séance!

Si le scénario simpliste ne fait pas l'unanimité, les images, quant à elles, sont de toute beauté. Effets spéciaux, créatures fantastiques, plantes imaginaires, personnages fabuleux nous font découvrir une planète exotique: Pandora et sa communauté alien de Navi's. Je suis tout simplement scotchée! Ces 2h30 de spectacle m'ont semblées bien trop courtes pour apprécier le film dans ses moindres détails. Conclusion: j'y retourne pas plus tard que dès que je peux. Et j'entraîne mon chéri, cette fois.

16:22 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : spectacles |  Facebook |

23/10/2009

... et moi et moi et moi.

Jeudi. Je profite des Nocturnes des Musées Bruxellois pour aller me ballader au(x) Bozar. C'est année, Europalia Chine nous propose toute une série d'événement et d'expos dont certaines gratuites... photographie contemporaine avec "Still Life" ou, dans un autre genre, Architecture as Resistance. Au hasard de ma promenade, intriguée par des viewmasters accrochés au mur de la salle Horta, j'ai découvert des photos en 3D de cochons tatoués par un artiste belge très contreversé, Wim Delvoye : surprenantes, dégoûtantes, amusantes... mais plastiquement magnifiques. Ne les ratez pas si vous passez par là !

China

D'ici peu, j'irai sûrement voir l'expo "The State of Things" avant de goûter aux spécialités chinoises servies dans la toute nouvelle Maison du Thé installée au bas du Mont des Arts. L'ancien bâtiment Dynastie entièrement recouvert de lampions jaunes & rouge est devenu soudain TRES photogénique ! 

http://www.europalia.be/europalia/home/?lang=fr

http://www.chinaatbozar.be/

http://www.wimdelvoye.be/artfarm.php#

11:52 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles |  Facebook |

12/10/2009

Promenades intérieures

Samedi 10 & dimanche 11 octobre. La météo n'étant pas très ensoleillée, nous profitons de ce deuxième week-end de la Biennale Art Nouveau de Bruxelles pour visiter les maisons particulières, écoles ou hôtels de maître exceptionnellement ouverts au grand public, ces deux journées étant consacrées aux quartiers de Schaerbeek et de Saint-Josse-ten-Noode.

Avec horreur, je m'aperçois que mon compagon digital est complètement déchargé!!! Très frustée "photographiquement parlant", je savoure néanmois la visite des anciens bâtiments de la RTT disposant d'une vue imprenable sur la ville, de l'assurance hollandaise RVS sauvée in extremis de la démolition, du groupe scolaire de "La Ruche" et d'une maison privée de style art-déco située au coin de la rue où habitait mon grand-père paternel. Souvenirs...

Deco1

Après une bonne nuit de repos pour recharger toutes les batteries, nous démarrons la journée de dimanche avec un premier groupe de 3 maisons signées Henri Jacobs: vitraux, marbres, miroirs, papiers peints, boiseries... tout est d'époque! Square Ambiorix, nous ne manquons pas le fabuleux hôtel Van Eetvelde érigé par Victor Horta & la maison Quaker construite par Georges Hobé... 

Deco3

Deco2

Mais celle qui sera mon coup de coeur, c'est la maison art déco du maître-verrier Colpaert. Derrière une façade assez discrète, on découvre un immense atelier ouvert sur 3 niveaux, la construction profitant admirablement du terrain en pente jouxtant la voie de chemin de fer. Jeux de lumières dont bénéficient aujourd'hui d'heureux architectes propriétaires!

Qui sait si les prochains week-ends, nous n'irons pas nous perdre dans les couloirs de l'hôtel Crown Plazza, boire un verre à l'Archiduc ou écouter un concert à Flagey... Intéressé? Réservez vite vos pass sur www.voiretdirebruxelles.be

20:51 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bruxelles, architecture |  Facebook |

03/09/2009

Côté cour, côté jardin

Samedi 29 août, c'est côté cour que ça se passe ou plutôt dans celle du site de Tour & Taxis à Bruxelles où un chapiteau accueille la troupe de l'Atelier 210 avec Peter Pan, représentation théatrâle adaptée de la bande dessinée de Régis Loisel. Lieu de l'imaginaire par excellence, la scène voit évoluer des personnages plus fantasques les uns que les autres: un Peter aux cheveux en bataille, un Capitaine Crochet plus terrifiant que nature, une fée clochette à la guêpière virevoltante... Bref, je me suis laissé séduire par ce spectacle haut en couleurs!

PeterPan

Dimanche 30 août: côté jardin. Nous enfourchons nos fidèles vélos pour un circuit de 25 kilomètres mêlant architecture, nature et art contemporain. Sculptures, vidéos et autres installations graphiques sont visibles dans différents sites éparpillés à travers le Hageland: ferme, château d'eau, ancienne gare et même site militaire désaffecté. Tout au long du parcours, découvertes parfois très surprenantes d'oeuvres minimalistes au concept plutôt hermétique... nous gardons notre sens de l'humour et profitons pleinement de cette magnifique journée d'été!

Tempus1

Tempus2

Tempus3

12:04 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spectacles, velo |  Facebook |

26/05/2009

3 days ? 3 ideas !

A la veille de ce nouveau petit week-end prolongé, certaines personnes croisées dans les couloirs me posent déjà la question "Hé Mô, tu fais quoi ce WE ?" Et comme je suis friande d'activités et que j'ai déjà fait mon petit repérage, je le partage volontiers. Vendredi musique, samedi magique et dimanche écologique! Quelques explications s'imposent...

3days

Vendredi soir : démarrage du Jazz Marathon de Bruxelles avec, comme chaque année, ses concerts gratuits. Ne manquez pas Jef Neve sur la grand-Place ce vendredi vers 20 heures!

Samedi soir : première édition des "Jardins de Feu" au Château de Seneffe (entre Feluy et Manage). 200 artistes pyromanes se produiront dans les jardins avec feux d'artifices toutes les demi-heures... Je n'oublie ni mon appareil-photo ni ma lampe de poche!

Dimanche : une expo au Musée du Cinquantenaire de Bruxelles que je vous avoue avoir déjà visitée mais que je vous recommande chaudement. Avec de magnifiques planches dessinées de Luc Schuiten (le frère de l'autre), voici ses délires visionnaires pour nos villes futures. Utopie, rêve... je prends les paris.

Pleins les yeux, pleins les oreilles. Et le ventre, me direz-vous? Comme je suis une nana sympa, je vous livre en prime une petite recette printanière délicieuse, super facile et prête en un tour de main! C'est pas génial ça? ;-)

Quiche
Quiche printanière de poisson aux écrevisses & asperges vertes

Sur la table: une pâte feuilletée toute faite, 100 g de truite fumée, 150g de queues d'écrevisses, 300g d'asperges vertes blanchies, 3 oeufs, 150g de fromage frais, 2dl de crème fraîche, ciboulette, aneth, poivre de cayenne, paprika, sel & poivre. 

Passage à l'action: Beurrez légèrement votre moule à tarte avant d'y déposer la pâte brisée et d'en piquer le fond à la fourchette. Répartissez régulièrement légumes et poissons. Dans un grand bol, battez les oeufs entiers avec le fromage et la crème. Assaisonnez à volonté et versez le mélange dans le moule. Faites cuire 30 minutes au four préchauffé à 180°C.

Dressez sur une assiette garnie d'une petite salade mesclun, accompagnez d'un petit verre de vin et l'affaire est dans le sac. Bon appétit!

19:53 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : spectacles, recette |  Facebook |

Histoire de prendre l'air

Un grand week-end de 4 jours ensoleillés, ça se mérite! Jeudi, entre la sieste ombragée et les bricolages du jardin, nous enfourchons nos chères bicyclettes car l'été approche, les plages se pointent... et avec elles, la fameuse épreuve du bikini! Allez, hop, nous voilà partis sur les traces de l'empereur. "Waterloo, morne plaine" disait Hugo? Ce n'est pas ce que disent nos mollets parcourant les chemins creux de cette campagne plutôt vallonnée! Ferme de la Haie-Sainte ou de la Belle-Alliance, route de Fichermont, carrefour de la Hutte... autant d'évocations de cette épopée Napoléonienne. Et que diriez-vous si je vous assure que nous avons terminé notre circuit de 25 kilomètres en affrontant les 226 marches de la butte? Mince ou m.....? ;-)

Waterloo

Dimanche, grand beau temps sur tout le territoire. Je repère sur la carte météo le meilleur spot soleil et c'est la province du Limburg qui l'emporte. Direction Hasselt et le Domaine Provincial de Bokrijk et son musée à ciel ouvert. 250 hectares de verdure, de calme et de nature, de quoi assouvir notre désir de grand air! Anciens moulins à vent, fermes historiques, chapelles ou bâtiments y ont été démontés et reconstruits dans leur état original. Tout est authentique: du mobilier à l'outillage agricole en passant par les ustensiles de ménage, nous voici plongés dans le passé de nos grands-parents.

Bokrijk1

Bokrijk2

Si le temps semble s'être figé, les heures défilent et nos estomacs tiraillent! A l'ombre d'une terrasse bien sympathique nous dégusterons les assiettes de charcuteries à l'ancienne et de fromages du pays. Allez, encore une 'tite bière pour étancher la soif avant de boucler cette belle journée!

 

 

12:03 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, promenade, velo |  Facebook |

04/05/2009

La tour interdite

Il y a quelques temps déjà, je vous avais promis de fixer le panorama "laekenois" depuis les hauteurs de ma tour bruxelloise préférée (voir lanterne magique, 5 janvier). Dimanche matin, je laisse donc mon homme profiter de sa grasse matinée dominicale pour mettre mon projet à exécution.

Le kiosque qui délivre le précieux sésame est bien caché dans le petit parc abritant les différents bâtiments des Musées d'Extrême Orient: la tour japonaise, le pavillon chinois et le musée des arts japonais installé dans les anciennes dépendances. Mon ticket dans la poche, je devrai emprunter un passage souterrain pour traverser l'avenue Van Praet. Je découvre un joli jardin asiatique avant de franchir la porte du pavillon d'accueil situé au pied de ma tour. Entièrement construit en bois, il abrite une belle collection d'objets d'art: vases, armures, coffres, vaiselle... J'emprunte une superbe galerie d'escaliers aux parois décorées de magnifiques vitraux colorés. Lumière douce, ambiance dorée.. je réalise alors que mes pas ne mèneront pas plus loin, la tour proprement dite étant désormais fermée au public. Tant pis pour mon panorama...

Laeken4

Laeken5

 

Qu'a cela ne tienne! Profitant de mon sésame, je pousse une pointe vers le pavillon chinois. Conçu à l'origine pour y abriter un restaurant de luxe, le musée abrite aujourd'hui une importante collection de porcelaines, meubles, tapisseries et autres chinoiseries... les salons dorés dit "Delft" et "Saxe" tranchant singulièrement avec l'aspect extérieur du bâtiment. Puis, j'enchaîne avec le Musée d'Art Japonais pour y découvrir tout l'attirail du samouraï: armures, épées, sabres... Il est déjà midi quand je quitte les jardins. Et comme chaque semaine, j'apercois au loin un couple de jeunes mariés venus y poser pour les photos traditionnelles!

10:15 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles |  Facebook |

03/05/2009

Visite royale!

Vendredi dernier, 20h. Le soleil se couche sur Bruxelles. Les lumières commencent à briller un peu partout et plus particulièrement sous les cloches des serres royales de Laeken, juste derrière "chez mon chouchou". Profitant de leur période d'ouverture annuelle, j'entraîne mon chéri jusqu'aux grilles du parc. Le public est nombreux et après une demi-heure d'attente, nous pénétrons enfin dans ce palais de verre, cheminant à la queue-leu-leu le long de larges sentiers.

Laeken1

Construites par l'architecte Alphonse Balat en 1873 à l'initiative du roi Leopold II, elles abritent une incroyable collection de plantes exotiques. Immenses fougères arborescentes poussant sous une forêt de palmiers haute tige; étranges fleurs tropicales exhalant leurs parfums... je suis émerveillée. Nous passons d'une serre à l'autre tantôt par les jardins extérieurs, tantôt par des galeries couvertes débordant de fushias, de géraniums, d'hortensias ou d'azalées aux mille couleurs. La visite est tout simplement magique! Que les amateurs se depêchent: elles sont encore accessibles jusqu'au 10 mai!

Laeken2

Laeken3

11:31 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles, promenade |  Facebook |

21/04/2009

Le nez en l'air

Les beaux jours me poussent dehors. J'enfourche donc ma bicyclette pour circuler dans la ville au gré de ma fantaisie. Tantôt remontant le Lambermont (oufti, ça grimpe!) ou dévalant Béliard (ouais, choueette, une grande descente!), tantôt virevoltant dans les allées du Parc Royal ou longeant plus sagement le canal de Bruxelles... mais toujours avec mon "petit oiseau dans la cage" dans la poche bien sûr!
J'attache alors alors mon beau destrier au premier lampadaire venu et fais quelques pas le nez en l'air... il y a toujours quelque chose à découvrir.

BXL

 

Et comme cette année 2009 est spécialement dédiée à la BD, une chasse aux fresques murales s'impose. Centre ville, je dois rester bien attentive car, au détour de bien des coins de rues, les personnages m'attendent. Trente et un auteurs à découvrir le long d'un parcours thématique au coeur de notre capitale. Je croise Schuiten, Jacobs, Dupa, Marlier, Yslaire, Carin... Il m'en reste encore tout un paquet à débusquer mais ce sera pour une autre fois. Et vous, les avez-vous déjà surpris?

BD

Et si jamais l'envie vous prend de faire cette balade, vous trouverez les itinéraires à suivre sur:
http://www.cbbd.be/fr/accueil
www.bruxellesbd.com
www.art-mural.eu/html/bd_bruxelles.html

21:37 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles, promenade, facades |  Facebook |

13/02/2009

Extra-ordinaire

EXTRAORDINAIRE :  XIIIe, lat. extraordinarius "qui sort de l'ordre". Qui n'est pas selon l'usage ordinaire, selon l'ordre commun. => anormal, exceptionnel, inhabituel, inusité, particulier, spécial, insolite, rare, singulier, unique, étrange, bizarre, curieux, étonnant...

Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier la soirée que nous avons passé jeudi dernier. Un souper dans une cave voutée que nous ne verrons pas beaucoup (juste au vestiaire) car l'expérience se veut aveugle. Guidé par l'épaule d'un non-voyant, nous traverserons plusieurs sas de rideaux avant de nous asseoir à une table pour y apprécier notre repas dans le noir le plus total ! Et quand on dit noir, c'est vraiment noir ! Chacun repère ses couverts au toucher et tente de remplir son verre de vin sans en renverser. Pas vraiment facile... D'autres convives s'installent... nous les accueillons à voix haute. Bonjour, je suis Monique, qui est installé à ma gauche? Virginie? Bonjour Virginie... Johnatan, Audrey, Maxime, Florian. 

Les devinettes fusent. Blonde, brune, grand, beau... Idem pour nos assiettes: poisson? viande? cuit? cru? Quelqu'un a encore du pain? Envoyez le panier... Non, ça c'est MA fourchette ! Dans cette obscurité, tout les flots de paroles et de rires nous semblent décuplés comme si l'absence de vision augmentait la sensibilité de nos oreilles. En fin de repas, nous retrouverons nos compagnons de table en zone éclairée pour échanger nos impressions et placer le bon visage sur le bon prénom. Bref, une soirée intéressante et inoubliable à vivre absolument!

http://www.only4senses.com

Blind

12:43 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles |  Facebook |

01/02/2009

4 à la suite

Ce mois de janvier, je me suis gavée de toiles grand format. Avec mon homme, avec ma meilleure copine, avec ma 'tite soeur... Des séances cinémas avec ou sans pop-corn mais toujours éblouissantes: scénario, photographie, costumes... 3 premières histoires de destinées aussi émouvantes les unes que les autres. Je me dois encore d'accompagner mon chéri pour la séance Frost/Nixon qui, paraît-il, vaut le déplacement même si le sujet ne fait pas partie de ma tasse de thé.

4suite

 

Et pour les amateurs de bande annonces, voici les links!

Slumdog Millionair: http://videodetective.com/titledetails.aspx?publishedid=459863&fmt=21
Seven Pounds:
http://videodetective.com/TitleDetails.aspx?publishedid=12205&st=Seven%20Pounds%20(2008)
The Duchess: http://videodetective.com/TitleDetails.aspx?publishedid=0...
Frost/Nixon:
http://videodetective.com/TitleDetails.aspx?publishedid=993206&st=Frost/Nixon%20(2008)

11:07 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinema |  Facebook |

05/01/2009

Lanterne magique

Depuis cet été déjà, elle me narguait. Elle avait jeté ses horribles échaffaudages et retrouvé une couleur. Un rouge oriental éclatant, signe de prospérité et de bonheur... De jour, il est plutôt vif. De nuit, il est tout simplement hypnotisant! Je n'ai pu résister au plaisir de la capturer sous tous ses angles, de tourner sous ses lucarnes. A la première occasion, je gravirai ses marches de bois pour découvrir et vous faire partager la vue qu'elle doit offrir sur le parc alen-tour!

Tour-Japonaise2

 

La tour japonaise: http://www.kmkg-mrah.be/newfr/index.asp?id=505

23:38 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles |  Facebook |

18/06/2008

Arumbaya? Non peut-être...

Lors de mes dernières périgrinations bruxelloises, je me suis balladée du côté de la place des Martyrs, surtout pour éviter la foule de shoppeurs de la rue Neuve, je l'avoue. Mes pas m'ont donc entraîné du côté des bouquinistes, ceux chez qui nous allions acheter nos livres scolaires en seconde main. Une nouvelle librairie s'y est installée et je n'ai pas manqué de pousser la porte. C'est là que mes yeux ont trébuché sur une couverture intitulée "Tintin et la Ville", un album qui m'a fait re-découvrir notre héros bruxellois. Bruxelles, son architecture, son athmosphère, ses quartiers et son truculent patois.

Arumbayas

 

 

 

 

 

 

 

 

Au détour d'une page, je réalise qu'une tribu d'indiens Picaros, les Arumbayas, cache dans son nom une question devenue rituelle lors de nos retrouvailles familiales: arumbaya? .... heb jij rhum bij jou? t'as du rhum avec toi? Trop drôle celle là ! Cette fois, c'est promis, je vais m'empresser de re-lire ces aventures avec mes yeux d'adulte. Et c'est promis aussi, frangin, je glisse le bouquin dans la valise de Sara. Tu vas te délecter!

Tintin et la Ville - Editions Moulinsart - 2004

23:08 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rhum, bruxelles, tintin |  Facebook |

07/04/2008

Des clowns, des marionnettes et... des bacs de bière.

Môsieur Météo il avait dit qu'il ferait crâ: il s'est trompé! En tout cas sur le microcosme bruxellois, il a fait plutôt correct finalement. De larges éclaircies avec même des coins de ciel tout bleu. Juste un peu frisquet et c'est sans doute ce qui nous aura poussés, mon chouchou et moi, à franchir les portes du Bozar. Au menu, une exposition de Paul Klee qui alliait mes goûts picturaux avec ceux musicaux de Marc. En effet, ce peintre moderniste passionné de théâtre sous toutes ses formes était aussi musicien. Violoniste à ses heures, il avait développé au Bauhaus un enseignement dans lequel l'écriture plastique partait à la rencontre du langage musical. Notes & couleurs, rythmes & lignes... de très beaux tableaux colorés qui n'étaient pas si loin de nos gribouillis d'enfance. ;-)

Klee

 

Dimanche, la journée démarre sous un magnifique soleil. Je laisse l'homme à ses bricolages pour aller me ballader. Et comme notre symbole national fête cette année son cinquantenaire, j'en ai profité pour aller admirer son lifting. Plus étincelante que jamais, elle brillait de tous ses feux. Mais, oh, surprise, on la dirait posée sur un grand amas de choses toutes jaunes. Keseksa??? Des bacs de bières??? Non non, je n'ai pas la berlue: 33.000 bacs de bière pour construire le palais du bonheur temporaire, pavillon temporaire, dans l’esprit de 1958, mais avec les matériaux répondant aux attentes de 2008 cad entièrement recyclables. Vivement l'inauguration, car j'imagine qu'il doit bien y avoir 33.000x24 bouteilles qui nous attendent dans les frigos!

Atomium

 

Les festivités de ce jubilé démarreront le 17 avril avec un feu d'artifice "de grande qualité" - dixit les organisateurs. Je ne manquerai sûrement pas de vous en tirer quelques clichés. D'ici là vous pourrez surfer sur le lien ci-dessous pour admirer la belle dans tous ses états et, pour les plus nostalgiques: un tas de photos d'époques et même des clips.

http://www.atomium.be/Gallery.aspx?lang=fr&alias=Buil...

http://blog.atomium.be/

21:55 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruxelles |  Facebook |