17/04/2012

Chambre avec vue

Mon homme m'abandonnant ce WE pour raison musicale... je m'en vais moi aussi en escapade et invite ma mamounette à passer une nuit avec moi dans un des plus anciens hôtels art-déco de la côte ostendaise: le Thermae Palace. Edifié dans les années 30, ce "Palais des Thermes" fut un centre de distribution d'eau potable et un institut thermal jusqu'en 1976 ! En ouvrant la fenêtre de notre chambre je ne peux m'empêcher de fredonner cette jolie ballade d'Henri Salvador: C'est le graaand air, une chambre avec vuuue... c'est le graaand air, jusqu'au coin de la ruuue... une nuit eeeentière, de la fin au débuuuut... Ostende_1.jpgOstende_2.jpgMalgré un grand ciel bleu parsemé de nuages blancs, l'air reste frais et le vent décoiffant ! Mouettes et moulinets s'en donnent à coeur joie... Première promenade apéritive le long de la digue en direction du port avant d'aller nous restaurer "Op de Wapenplein": sole et lotte au menu, poissons de mer obligent!

Retour vers notre havre de paix en passant par la maison de James Ensor. Ex boutique familiale de souvenirs, ce petit musée est aussi hétéroclite que poussiéreux... vitrines de coquillages, masques de carnaval, squelettes de poissons, dessins à la sanguine, copie des tableaux du maître & mobilier divers reconstituent un décor début de siècle. On se croirait presque chez notre chère tante Marcelle! Paix à leurs âmes ;-)

Ostende_3.jpg17h. Laissant maman se reposer avant le dîner, je pars encore me balader sur la plage. Deux pilotes de chars-à-voile se croisent entre les brises-lames tandis que d'autres, plus courageux encore, kite-surfent dans les vagues. Le sable scintille sous les rayons rasants du soleil descendant derrière les nuages... voilà une journée qui se termine en toute beauté! 

belgique

18:46 Écrit par Monique dans Côté nature | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : belgique |  Facebook |

20/02/2012

Sentier des Dragons

19 février... plus que 30 jours avant l'arrivée du printemps! Les envies de longues promenades au grand air nous démangeant... nous emportons nos bottines, notre carnet de randonnées et profitons de cette belle journée pour aller saluer tante Yvonne du côté d'Arlon. La neige a déjà disparu sur les hauteurs du plateau gaumais, laissant derrière elle des paysages détrempés, aux couleurs brûlées par les grands froids, les champs & prairies en attente de jours meilleurs. 

Virton_1.jpgTrois heures de marche autour de Virton par le sentier dit des "Dragons"... comme cet étrange champignon dévorant un piquet de clôture? Comme cette vache poilue descendue tout droit des Highlands écossais? Ou comme mon chéri affublé de sa belle chapka, marquant ainsi son invulnérabilité face aux attaques de grésil et de neige qui nous ont surpris en fin de parcours?Virton_2.jpg

15:54 Écrit par Monique dans Côté nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : promenade, belgique, hiver |  Facebook |

23/10/2011

Un cocu magnifique

Le samedi qui précède le 3e dimanche d'octobre, Soignies fête avec entrain la Simpélourd!
La Simpélourd? Drôle de nom que celui-là... Il devrait son origine à un épisode conjugal ayant fait jaser toute la cité au 18e siècle, plusieurs versions de cette histoire circulant encore aujourd'hui dans les rues sonégiennes. Femme volage, mari trompé, railleries, vengeance... je vous invite à découvrir toutes les coulisses de ce folklore sur http://simpelourd.skynetblogs.be

Simpelourd_1.jpg

Lorsque je débarque en fin d'après-midi les rues sont déjà bien dégagées pour laisser place au futur cortège semi-carnavalesque. Quelques gilles et pierrots rouges précédés de fanfares se dirigent vers la gare où un sonégien grimé et habillé pour l'occasion sera accueilli en début de soirée par les autorités locales et autres faux notables de la ville. Il grimpera ensuite dans sa belle auto décapotable, distribuant des poignées de carabibis à la foule de riverains.

Simpelourd_2.jpg

Hélàs pour mon reportage, il est déjà 20h quand mon estomac - et celui de mon homme m'attendant au coin du feu - se rappellent à mon bon souvenir... Je quitte la ville, laissant le cortège derrière moi. Je reviendrai sans doute l'année prochaine pour découvrir la suite des festivités et déguster une tarte à prones, devenue la spécialité de cette ducasse walonne.

12:51 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique |  Facebook |

24/05/2011

Des pommes, des poires...

Dimanche 22 mai. J-20. Le soleil brille toujours au-dessus de nos têtes et de notre beau pays! Nous partons à la découverte de la hesbaye limbourgeoise avec un itinéraire de quinze kilomètres à travers ses innombrables fructuarium. Dans les rangées de basse et haute tiges, la floraison a déjà laissé la place aux premiers bourgeons de fruits: pommes, poires, prunes et cerises... de sacrées récoltes en perspective.

St-Truiden_1.jpg

Derrière les vergers, notre chemin longe des champs de fraisiers à perte de vue. Sur leur lits de paille dorée, les fruits mûrs à souhait n'ont plus que quelques heures à vivre avant de rejoindre les caissettes empilées aux bords des rangées. Ici, la récolte bat son plein. Accroupi entre les plants, c'est une à une que le saisonnier doit sélectionner ces fraises qui feront les délices de notre gourmandise. Sous un peu de sucre, d'un filet de citron, agrémentées de quelques feuilles de menthe ciselée ou d'un soupcon de vinaigre balsamique, qui leur résisterait?

St-Truiden_2.jpg

13 heures: pique-nique frugal sous les arbres et sieste dans l'herbe fraîche. Sous les cerisiers, Blanche et Marguerite surveillent les promeneurs qui auraient l'audace de tendre une main chapardeuse par-dessus la clôture! Il nous faudra attendre encore quelques semaines avant de pouvoir mordre à pleine dent dans la chair d'une Dikke Loen, d'une Rotzak, voire d'une Vroege van Gelmen!

St-Truiden_3.jpg

22:28 Écrit par Monique dans Côté nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : promenade, belgique |  Facebook |

09/05/2011

Comme en plein désert!

Dimanche 8 mai, J-35 et 27°C au thermomètre! La journée promet d'être chaude... Cette fois, nous poursuivons notre entraînement randonnée dans le Limbourg et plus précisément dans un paysage unique: celui du Sahara de Lommel, résultat surprenant de l'exploitation de sablières d'autrefois devenues aujourd'hui un site naturel protégé sur 200 hectares.

Nous débutons notre parcours de 15 kilomètres par le contournement d'étangs bordés de dunes et de forêt de conifères. A part nous, personne à voir sur les sentiers sablonneux... et juste le chant des oiseaux ou le croassement des grenouilles pour briser un merveilleux silence.

Lommel_1.jpg

Derrière les dunes, vaste étendue de bruyères... coucou... coucou... coucou... l'oiseau reste bien caché dans un bosquet et coucou... coucou... coucou... rythme nos pas sur le chemin. Plus loin, nous suivons longtemps les pistes cyclabes longeant d'immenses cultures. Dring-dring, dring-dring... floppées de vaillants seniors nous dépassent tout en piaillant. Doe-oei.. Doe-oei...

13 heures. Halte pique-nique et petite sieste réparatrice sous les pins parasols avant d'affronter la deuxième moitié de la balade. Suite à une mauvaise interprétation du road-book nous devrons nous acquitter de quelques foulées supplémentaires avant de retrouver le bon itinéraire. Et c'est à juste titre que nous apprécierons ce plat pays qui est le nôtre! 

17 heures, retour vers la mer de sable. Dommage que nous n'ayons pas pensé à emporter nos maillots... nous y aurions bien plongé pour nous rafraîchir!

Lommel_2.jpg

22:44 Écrit par Monique dans Côté nature | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : belgique, promenade |  Facebook |

14/11/2010

Les feux de l'automne

Ors, pourpres, jaunes, marrons, oranges, bordeaux... ce sont les flamboyantes couleurs d'automne! Quoi de plus naturel dès lors que d'aller se ballader en forêt? Mais pas n'importe laquelle! Nous l'avions déjà arpentée avec nos amis au printemps et nous nous étions promis d'y revenir... dans ce beau coin de nature ardennaise au coeur du Domaine Provincial de Chevetogne. De bonnes chaussures, un gros lainage et hop... tout le monde dehors! Tapis de feuilles, envols de canards, odeurs de champignons... tout y est. Même un groupe de cervidés caché derrière le château! Notre récolte d'images faite, nous rentrons au chalet pour un bon bol de soupe fraîche dégustée en écoutant nos chéris nous jouer leur adaptation pour 2 violons de la Sarabande. Magique.

Chevetogne_2.jpg

Last but not least, si nous avions booké notre chalet depuis longtemps... c'est qu'il y avait un événement que nous ne voulions pas manquer: la 5e Nuit du Feu. 18h, la nuit tombe sur le parc, les troncs faisant office de flambeaux s'embrasent... le spectacle peut commencer. Cracheurs, jongleurs ou danseurs de feu, conteurs d'histoires, théâtre d'ombres & spectacles pyrotechniques nous entraînent jusqu'au bout de la nuit. Les derniers artifices éclatent encore au-dessus des arbres quand nous nous glissons sous nos couettes. Chevetogne_3.jpg

21:47 Écrit par Monique dans Côté nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, promenade |  Facebook |

11/09/2010

Pairidaïziaque!

Oui, oui, vous avez bien lu: pairidaziaque! C'est vrai que le nom du parc animalier a changé depuis ma dernière visite il y a quelques... 15 ans d'ici. "Pour que le paradis règne ici-bas, Paradisio devient Pairi Daïza", qu'ils disent. Mais encore, me direz vous, quel drôle de nom! Ce serait la traduction littérale de "jardin clos" en vieux persan, nom sans doute plus approprié depuis le tournant plus oriental qu'ont pris les nouvelles installations du domaine. La preuve.

Pairi-1_1.jpg

Nous profitons du beau soleil de ce premier dimanche de septembre pour découvrir les nouveaux aménagements. Superbes volières z'exotiques & géantes, aquarium et vivarium, espaces où les limuriens ou autres singes cabriolent de branche en branche... c'est toute une arche de Noé qui a trouvé refuge ici: cigognes, éléphants, kangourous, iguanes, manchots, girafes... 

Pairi-1_2.jpg

Nos premiers pas nous entraînent dans le parcours du jardin chinois, à l'image du jardin de rêve de Wan Du Hi. Nous déambulons à l'ombre d'un grand serpentin couvert, de rocailles en cascades, de pagodes aux toits pointus aux temples pavillonaires... Dans les pièces d'eau, des carpes koïs symbolisent charme et virilité... Le son d'une grande cloche frappée par les plus petits vient de temps en temps troubler la quiétude de ce petit coin de paradis.
 Pairi-1_3.jpg

De l'autre côté du parc, la dernière réalisation en date: le jardin indonésien. Un grand temple hindouiste construit sur la colline, un peu à l'image des temples d'Angkor Vat... je me replonge dans le Livre de la Jungle aux milles personnages: Bandar log, la tribu des singes; Hathi l'éléphant; Rikki-Tikki-Tavi, la mangouste; Kaa, le python... 

Une large cascade dorée dévale les marches sur un côté du temple, tandis que de part et d'autre du grand escalier les plattes-bandes débordent de fleurs aussi colorées que là-bas!

Pairi-1_4.jpg

Plus loin, plusieurs pavillons de bois sculptés délimitent une aire de pique-nique autour de la pièce d'eau. Association subtile du minéral au végétal, le murmure de l'eau ajoutant cette note sereine qui caresse nos oreilles... Je suis conquise par ce "Royaume de Ganesha", joli lieu de dépaysement à quelques kilomètres de chez moi... en attendant le prochain voyage.

11:31 Écrit par Monique dans Côté nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : promenade, belgique, jardin |  Facebook |

11/05/2010

Verdure & Nature

10 mai déjà, sans vous donner de mes nouvelles! J'avoue avoir été un tantinet paresseuse question écriture... préférant profiter des quelques journées de soleil pour sortir les vélos ou les bottines et découvrir de nouveaux coins de notre royaume.

Première sortie cyclo le long de la petite & grande Nethe, du côté de Lierre. Premier dérouillage de l'année, allons-y mollo: du plat, rien que du plat le long des canaux.

Lier
Deuxième sortie, pédestre cette fois. Belle balade dans la réserve du zwin même si nous n'avons pu observer que peu d'oiseaux différents au-dessus de nos têtes. Beaucoup de mouettes, quelques cigognes... A refaire en meilleure saison ornithologique sans doute.

ZWIN1

ZWIN2

12:16 Écrit par Monique dans Côté nature | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : belgique, promenade |  Facebook |

29/03/2010

A l'orée du bois

L'automne dernier, lors des Nuits du Feu au Domaine de Chevetogne, j'avais participé au concours-photo et, à ma grande surprise, gagné un super prix: un séjour dans un chalet familial tout en bois, confortable et bien chauffé, idéalement situé au départ des promenades forestières ou des sentiers balisés... dixit le dépliant. 
La venue du printemps est donc l'occasion rêvée pour se mettre au vert un WE en y conviant nos nouveaux amis, Sacha & Virginie. Allez, hop, un grand bol d'air pour tout le monde!

Chevetogne1

Chevetogne2

Vendredi PM. En bonne aventurière pragmatique, j'embarque une petite intendance, quelques bougies, une jolie nappe, mon i-pod... et en route vers le domaine pour préparer l'accueil de mon homme et de la petite troupe. Soirée douce, souper tranquille, nuit calme sous les lucarnes & réveil matinal aux cris des canards. Du bonheur à l'état pur!

Samedi & Dimanche: deux journées de balades entre sentiers forestiers et plaines de jeux, entre rhododendrons et séquoias, entre chasse aux images et observation aux jumelles... de quoi ravir le petit et les grands même sous un ciel plutôt boudeur.

Fin de WE, déjà l'heure de remballer nos bintous et de rentrer vers la capitale. Le temps à filé à toute vitesse mais avant de se quitter, nous nous promettons de revenir... avec nos torches cette fois, lors des prochaines Nuits du Feu. Dragons et lutins, soyez prévenus!

23:51 Écrit par Monique dans Côté nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, promenade |  Facebook |

23/02/2010

Plus Oultre, Toujours Mieux

Binche, Mardi-Gras. Arrivées vers 10h sur le lieu de notre nouvelle chasse photographique, nous nous apercevons vite que nous ne serons pas les seules... La Grand-Rue menant à la place de l'Hôtel de Ville est déjà noire de monde et il s'agira de jouer des coudes pour apercevoir un bonnet blanc par dessus les chapeaux fleuris de mimosa, gage de bonheur pour l'année à venir! Emportées par la foule, nous tentons de suivre les différentes sociétés de Gilles, Pierrots, Paysans, Arlequins qui se dirigent vers la Grand-Place, au son des tambours et pipeaux

Binche1

Binche2

C'est là que, les uns après les autres, les groupes accomplissent leur rondeau matinal devant l'Hôtel de Ville. Chacun se presse pour les apercevoir, voire oser franchir le cordon de sécurité afin de pénétrer au centre de la ronde... Les Gilles dansent en faisant claquer sur les pavés leurs sabots de bois et portent encore leur masque de cire (avec ou sans moustache) qu'ils ne quitteront qu'après s'être présenté aux autorités communales. Il est déjà 13 heures quand tout ce petit monde s'éparpille pour le repas de mi-journée.

Binche3

Vient alors pour nous un grand moment de solitude... et de froid glacial. Pendant plusieurs heures, nous restons postées le long du parcours balisé espérant avoir choisi l'endoit idéal pour voir défiler le fameux Cortège. 16 heures. Le soleil descend déjà derrière les toitures, l'ombre grandit sur les pavés... et lorsque les chapeaux à plumes arrivent enfin, il ne nous reste qu'un petit carré de lumière.

Binche4
C'est l'instant fatidique: celui de la
pluie d'oranges sanguines desquelles nous protégeons nos précieux boîtiers. Nous répliquons par un tir nourri de clichés pris à la volée, futurs souvenirs colorés d'une journée folklorique récemment entrée au patrimoine oral et immatériel de l'humanité. 

17 heures: frigorifiées mais contentes, c'est pour nous l'heure du retour. Sabots, grelots, clochettes & tambours rythmeront encore la nuit binchoise avec son Cortège aux Lumières. On se le promet, nous reviendrons l'année prochaine!

13:04 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : folklore, belgique |  Facebook |

23/12/2009

Pas froid aux yeux! (2)

Pendant la nuit, la couche de neige s'est épaissie de quelques centimètres rendant plus qu'improbable tout déplacement motorisé dans le village. Je vais donc à pied chercher notre déjeuner, profitant de la balade pour vous capturer quelques images de cartes postales.

6.-Village7.-Hallerbos
Après-midi, notre curiosité nous pousse jusqu'au Bois de Halle. Seuls dans la forêt silencieuse, nous ne croisons personne... ni renard, ni lapin! Le vent glacial a fixé les flocons de neige sur la face exposée des troncs d'arbres formant comme de gigantesques codes EAN. Leur manière de nous annoncer le prix à payer pour nos irresponsabilités écologiques ?

22:19 Écrit par Monique dans Carnet du jour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, hiver, promenade |  Facebook |

Pas froid aux yeux!

Quelques jours ont passé depuis dimanche et la neige a déjà pratiquement disparu. Pourtant, le week-end dernier, elle avait envahi nos paysages wallons jusqu'à les transformer en steppe sibérienne, températures polaires assorties. -10°C: le thermolactyl et le caleçon s'imposent pour une nouvelle sortie en solitaire, mon homme ayant déclaré forfait...

Première halte sur la hauteur d'Ittre. Une très belle rangée de platanes bordant une route pavée attire mon regard: illuminés de soleil, leur écorce blanche et kaki se détache à merveille sur le fond de ciel bleu. Longues ombres d'hiver sur les pavés mouillés...

1.-Samme

2.-Ferme

Ophain-Bois-Seigneur-Isaac, deuxième arrêt. Surprenante promenade contrastée entre les étendues vertes du blé d'hiver et celles de la neige fraîchement tombée. Lumières douces, bruit assourdi: celui de mes bottines qui crissent dans la poudreuse...

3.-Bléd'hiver

16 heures déjà. La lumière décline sur l'horizon et le froid se fait vraiment sentir sur mes petits doigts engourdis. Dégradés de bleus, de mauves ou d'oranges... quelques clichés encore avant de rentrer me réfugier bien au chaud!

4.-Bleu-du-soir

5.-Till-down

21:54 Écrit par Monique dans Carnet du jour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : belgique, hiver, promenade |  Facebook |

10/11/2009

Nuit de feu

7 novembre: une journée d'automne avec son plafond bas, ses ribambelle de nuages, ses bourrasques venteuses mais aussi avec ses merveilleuses couleurs entre verts et ors. Ma compagne de sortie ayant renoncé à notre défi, je dois me faire violence pour partir à la quête de mon Graal photographique ! Un fidèle Damard sous le gros pull, une bonne veste coupe-vent, de bonnes chaussures et... me voilà partie vers Chevetogne où va se dérouler la cinquième Nuit du Feu.

Chevetogne1

Arrivée à destination vers 16 heures, je profite encore d'une bonne heure de balade dans les feuilles mortes. Tandis que sur le plateau les premiers braseros et autres réchauffoirs sont installés, je descends vers "le bout du monde"... La lumière décline... le ciel s'embrase... cris de canards par-dessus l'étang, découpe des arbres en ombres chinoises, reflets dorés sur les eaux calmes... quel magnifique spectacle, présage d'une soirée toute aussi magique.

Chevetogne2

18 heures: premières salves d'artifices au-dessus du plateau. De grandes torches taillées dans des troncs d'arbres s'embrasent indiquant aux promeneurs les chemins à suivre. Les enfants ont allumés leurs lanternes faites de potirons ciselés ou de pots de verres joliment décorés. Les premiers personnages fantastiques profitent de l'obscurité pour les effrayer... houhouhaaaaa.

Chevetogne3
Tentes & kiosques offrent leurs spécialités sucrées-salées aux plus gourmands: vin chaud, tartiflette, chiens chauds, pecket, amandes grillées... que l'on savoure autour d'un coin de feu en écoutant les histoires fantastiques du conteur. Plus loin, les silhouettes de la troupe de saltimbanques se découpent sur la façade éclairée du château... et viendront sans doute encore hanter nos prochains rêves. 

Chevetogne4
19h30 : nouvelle salve de tirs annoncant la suite du spectacle. Les Grenadiers entraînent le cortège qui s'enfonce dans la forêt. Chuchotements, balayages de torches, bruits étouffés des pas dans les feuilles... les mains se cherchent pour ne pas se perdre dans la nuit. Qui a peur du méchant loup, c'est pas nous, c'est pas nous!

Chevetogne5
Fin du parcours au bord de l'eau. De grands feux flottants illuminent la surface de l'étang. Sur la rive opposée, un dragon géant danse entre les arbres, emmenant les plus courageux au bout du monde! Il est tout doucement temps pour moi de replier bagages. Mon butin d'images en poche, je repars en me disant "Vivement l'année prochaine"!

Chevetogne6

 

14:41 Écrit par Monique dans Côté nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, spectacles |  Facebook |

26/05/2009

Histoire de prendre l'air

Un grand week-end de 4 jours ensoleillés, ça se mérite! Jeudi, entre la sieste ombragée et les bricolages du jardin, nous enfourchons nos chères bicyclettes car l'été approche, les plages se pointent... et avec elles, la fameuse épreuve du bikini! Allez, hop, nous voilà partis sur les traces de l'empereur. "Waterloo, morne plaine" disait Hugo? Ce n'est pas ce que disent nos mollets parcourant les chemins creux de cette campagne plutôt vallonnée! Ferme de la Haie-Sainte ou de la Belle-Alliance, route de Fichermont, carrefour de la Hutte... autant d'évocations de cette épopée Napoléonienne. Et que diriez-vous si je vous assure que nous avons terminé notre circuit de 25 kilomètres en affrontant les 226 marches de la butte? Mince ou m.....? ;-)

Waterloo

Dimanche, grand beau temps sur tout le territoire. Je repère sur la carte météo le meilleur spot soleil et c'est la province du Limburg qui l'emporte. Direction Hasselt et le Domaine Provincial de Bokrijk et son musée à ciel ouvert. 250 hectares de verdure, de calme et de nature, de quoi assouvir notre désir de grand air! Anciens moulins à vent, fermes historiques, chapelles ou bâtiments y ont été démontés et reconstruits dans leur état original. Tout est authentique: du mobilier à l'outillage agricole en passant par les ustensiles de ménage, nous voici plongés dans le passé de nos grands-parents.

Bokrijk1

Bokrijk2

Si le temps semble s'être figé, les heures défilent et nos estomacs tiraillent! A l'ombre d'une terrasse bien sympathique nous dégusterons les assiettes de charcuteries à l'ancienne et de fromages du pays. Allez, encore une 'tite bière pour étancher la soif avant de boucler cette belle journée!

 

 

12:03 Écrit par Monique dans Côté culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, promenade, velo |  Facebook |

04/05/2009

Par monts et par v(e)aux

Premier dimanche de mai, le soleil nous boude: ciel plutôt plombé et petit vent frisquet. Chouchou et Bibi, nous décidons malgré tout d'emporter nos vélos dans les ardennes brabançonnes afin d'y boucler un itinéraire de 30 kilomètres à travers la campagne. Pneus gonflés et road-book dans la poche, nous voilà partis pour un après-midi bucolique.

Brabant1

Au gré des sentiers et des chemins pavés, les villages défilent: Bossut, Archennes, Pecrot, Nethen, Hamme-Mille, Tourines-la-Grosse, Nodebais, Grez-Doiceau, ... Les tableaux champêtres sont au rendez-vous: agneaux gambadant gaiement dans les prairies, tapis de pissenlits prêts à s'envoler, petite chapelle au coin du champ, talus bien rectilignes des nouveaux champs de pommes de terre... il ne vous manque - cher lecteur - que le parfum des foins fraîchement coupés pour mieux apprécier notre escapade! Oufti!

Brabant2

14:36 Écrit par Monique dans Carnet du jour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : velo, belgique, promenade |  Facebook |